And You Must Suffer
dim
15.04.18  16:00  Rouen, Opéra de Rouen, info & tickets
lu
16.04.18  20:00  Rouen, Opéra de Rouen, info & tickets
And You Must Suffer dans la presse
Persis Bekkering
De Volkskrant, 11.03.2016

<<Regisseur Pierre Audi deed een gouden greep door Bachs passie ingetogen te laten opwellen uit nieuwe, sfeervolle noten van Annelies Van Parys die de actuele urgentie, en daarmee ook betrokkenheid, vergroten.>>

Mischa Spel
NRC Handelsblad, 29.03.2017
Tom Janssens
De Standaard, 10.03.2016

<<B'Rock Orchestra plays with gritty honesty and piercing sweetness. 4*/5>>

Shirley Apthorp
Financial Times, 28.03.2017

And You Must Suffer

Johann Sebastian Bach
Passion selon Saint Jean, BWV 245
SAMIR ODEH-TAMIMI
L'Apocalypse Arabe 1
ANNELIES VAN PARYS
And Thou Must Suffer
ANDREAS SPERING chef d'orchestre
PIERRE AUDI mise-en-espace
JAKOB PILGRAM evangéliste
DOMINIK KONINGER Christ
GRACE DAVIDSON soprano
BENNO SCHACHTNER alto
MAGNUS STAVELAND ténor
TOMAS KRAL basse
CAPPELLA AMSTERDAM coeur
WIM DELVOYE images
ROEL VAN BERCKELAER scénographie et costumes
MIRJAM DEVRIENDT video
PETER QUASTERS lumière

En pleine période pascale, la Passion selon Saint Jean est une œuvre de circonstance, la plus dramatique mais aussi la plus violente des lectures évangéliques de Johann Sebastian Bach. Le thème de la compassion mis au goût du jour par le courant piétiste de la Réforme sert ici un discours musical d'une ampleur et d'une force nouvelles en Europe.

 

La souffrance du Christ telle qu'elle s'exprime dans ce chef-d'œuvre du répertoire sacré pourrait-elle répondre aux enjeux de la modernité ? Habitué des passerelles entre les époques, le B'Rock Orchestra en a fait le pari. En confiant à Pierre Audi la mise en espace de cette Passion recontextualisée et grâce à l'insertion de créations musicales et visuelles, l'ensemble belge livre une réflexion contemporaine sur la souffrance et la compassion contre la montée du fanatisme et le déclin démocratique.

Annelies Van Parys a imaginé un prologue, And Thou Must Suffer, qui donne son titre à la production et fait surgir la Passion du silence. Au cœur du récit, au moment habituellement réservé au sermon, une nouvelle œuvre du compositeur israélo-palestinien Samir Odeh-Tamimi retentit comme un appel sur la tragédie qui se joue en ce moment dans le monde entier en alliant les influences arabes aux sonorités contemporaines.

 

Viae Crucis, la mise en images par Wim Delvoye des quatorze stations du chemin de croix ainsi qu'une création vidéo inspirée des Primitifs flamands ajoutent une troisième perspective à ce spectacle total qui interpelle son public sur des questions brûlantes.

Menu

WELCOME TO B'ROCK

Stay in touch
name
email